Se connecter avec nous

Actualités

Guerre Bénin – Niger : Tout se complique pour les 5 nigériens arrêtés à Cotonou

Publié

sur

Guerre Bénin - Niger : Tout se complique pour les 5 nigériens arrêtés à Cotonou

La Directrice Générale adjointe de WAPCO-Niger, Moumouni Ibra Hadiza, et quatre autres compatriotes sont toujours gardés au Bénin. Malgré une demande ferme des autorités nigériennes pour leur libération, ils restent sous la garde de la police béninoise. Les mis en cause doivent être présentés incessamment au Procureur de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

Accusations de présence frauduleuse sur le site pétrolier

Les cinq Nigériens ont été interpellés pour une présence frauduleuse sur la plateforme de chargement de brut nigérien à Sèmè-Podji, au Bénin. Les accusations indiquent qu’ils auraient volontairement évité le dispositif de contrôle à l’entrée principale du site. Cette situation laisse planer de sérieux doutes sur leurs motivations, d’autant plus que les autorités béninoises poursuivent les investigations.

L’implication du Procureur spécial de la Criet

Aux dernières nouvelles, le Procureur spécial de la Criet a déclaré ne pas vouloir lâcher facilement cette affaire. Il a annoncé que les intéressés seront entendus par le Procureur ce mercredi ou jeudi. Le procureur a également évoqué des soupçons de motivations plus graves, notamment en lien avec la sûreté de l’État béninois.

CSAF

Le Niger justifie la mission officielle des détenus

Pour sa part, le gouvernement nigérien a justifié la présence de ses citoyens sur le site de chargement en précisant qu’ils étaient en mission officielle. Selon le Niger, cette mission de supervision et de contrôle des chargements a été effectuée sur demande expresse de la China National Petroleum Corporation (CNPC).

Tensions diplomatiques entre le Niger et le Bénin

En réponse à l’arrestation de ses citoyens, le Niger a menacé de suspendre le projet de Pipeline. Cette arrestation et les accusations portées contre les Nigériens risquent d’intensifier les tensions diplomatiques entre les deux pays. Le dénouement de cette affaire sera déterminant pour l’avenir des relations bilatérales et le projet de Pipeline en cours.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Pour tous vos besoins de communication, contactez Talcom Togo via WhatsApp en cliquant ici

csaf
Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION