Se connecter avec nous

Faits divers

Drame : Le cadavre d’une jeune femme retrouvé à Agoè

Publié

sur

Drame : Le cadavre d’une jeune femme retrouvé à Agoè

Le 8 juillet 2024, l’aube s’est levée sur une scène d’horreur à Agoè Cacaveli. Les habitants de ce quartier paisible ont été brutalement réveillés par la découverte macabre du corps sans vie d’une jeune femme près de l’église catholique Saint Jean-Baptiste. Identifiée comme Mimi, la victime travaillait dans un restaurant local.

Le cadavre de Mimi, marqué par de nombreux coups, témoigne d’une violence extrême que les enquêteurs tentent de déchiffrer. Les circonstances de ce crime laissent les autorités perplexes, d’autant plus que les effets personnels de la victime n’ont pas été volés. Cette absence de vol suggère un acte prémédité plutôt qu’un crime opportuniste.

La communauté d’Agoè est sous le choc, et les résidents expriment leur inquiétude face à cette montée de la violence dans leur quartier.

un témoin confie: « Si elle était attaquée, on devrait prendre son sac et ses affaires. Les gens disent aussi qu’on l’a assassinée. Sur son corps, il y avait beaucoup de coups ».

Le corps de Mimi a été transporté à la morgue et les questions s’accumulent. Comment un tel acte a-t-il pu se produire sans témoin ? les enquêtes sont ouvertes pour connaître les circonstance de ce décès.

##drame##

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer

Pour tous vos besoins de communication, contactez Talcom Togo via WhatsApp en cliquant ici

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION