Se connecter avec nous

Politique

Drame en Iran : Le Président Ebrahim Raïssi est mort dans un crash d’hélicoptère

Publié

sur

Drame en Iran : Le Président Ebrahim Raïssi est mort dans un crash d'hélicoptère

Dans la matinée de ce lundi 20 mai 2024, les médias iraniens ont annoncé la mort du président Ebrahim Raïssi et du ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian. Les deux figures politiques ont perdu la vie dans le crash de leur hélicoptère survenu la veille.

Le Gouvernement de Ebrahim Raïssi réagit

Le gouvernement iranien a exprimé sa douleur et sa détermination dans un communiqué émouvant : « Le président du peuple iranien, travailleur et infatigable, […] a sacrifié sa vie pour la nation. Nous assurons à la nation loyale que, avec l’aide de Dieu et le soutien du peuple, il n’y aura pas la moindre perturbation dans l’administration du pays ».

Recherche et secours : Une nuit de doutes

Selon Iran Daily, plus tôt dans la nuit, la télévision d’État avait informé que les secours n’avaient détecté « aucun signe » de vie humaine dans l’appareil. Quelques heures avant, les médias avaient rapporté que l’hélicoptère avait été retrouvé. Cependant, aucune information n’avait confirmé la mort du président Raïssi et des autres passagers à ce moment-là, car la nuit et des conditions météorologiques aggravées, notamment la pluie et le brouillard épais, compliquaient les recherches.

CSAF

Les débris retrouvés

Les débris de l’hélicoptère ont été repérés sur le flanc d’une montagne contre lequel il s’est écrasé. Une photo du lieu publiée par les médias a confirmé la gravité de l’accident. « L’hélicoptère du président a été localisé. Les secours s’approchent du site du crash […] La situation n’est pas bonne », a déclaré le chef du Croissant-Rouge, Pirhossein Koolivand, à l’aube de ce lundi.

Contexte du voyage

Le président iranien Raïssi voyageait dans un hélicoptère, accompagné de son ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian, du gouverneur de la province et du principal imam de la région. Deux autres hélicoptères du convoi présidentiel ont atterri sans problème à Tabriz, une grande ville du nord du pays, le dimanche 19 mai 2024 dans la matinée. Le troisième appareil n’a jamais atteint sa destination.

Cette tragédie plonge l’Iran dans le deuil et soulève de nombreuses questions sur les circonstances de l’accident, ainsi que sur les mesures de sécurité entourant les déplacements des hauts responsables du pays.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF
Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION