Se connecter avec nous

Actualités

Drame : Devant son fils, un père famille décède par balles

Le calme paisible de la banlieue de Stockholm a été brutalement rompu ce jeudi 11 avril, plongeant

Avatar de Le stagiaire

Publié

sur

Suède : Un père de famille abattu sous les yeux de son fils

La tragique mort par balles d’un père de famille en plein jour, devant son propre fils plonge tout un pays dans un effroi. Les médias ont rapidement relayé l’information selon laquelle la victime aurait affronté un gang de jeunes, exacerbant ainsi les tensions déjà palpables dans un pays aux prises avec une guerre des gangs sans précédent. Nous sommes au Suède.

Une montée inquiétante de la violence des gangs en suède

La Suède, connue pour sa stabilité sociale, est désormais confrontée à une montée alarmante de la violence des gangs, atteignant un pic inquiétant à la fin de l’année 2023 avec un nombre record de fusillades. Ces affrontements sont souvent liés à la lutte acharnée pour le contrôle du trafic de drogue, une réalité qui ne cesse d’inquiéter les autorités.

Recrutement de jeunes criminels

Les gangs, de plus en plus audacieux, n’hésitent pas à recruter des jeunes qui ne sont pas encore pénalement responsables pour commettre leurs méfaits. Certains de ces criminels en herbe sont choquamment jeunes, certains n’ayant que 12 ans. Cette situation soulève des questions profondes sur la responsabilité sociale et la protection de la jeunesse.

Réactions politiques face à l’horreur

Le Premier ministre Ulf Kristersson et la cheffe de l’opposition Magdalena Andersson se sont rapidement rendus sur les lieux du drame, exprimant leur solidarité avec la famille endeuillée et dénonçant avec fermeté la violence qui gangrène la société suédoise. Kristersson a affirmé sur Instagram que le système criminel actuel avait des répercussions dévastatrices sur la société libre et ouverte du pays, appelant à une action résolue contre les gangs criminels.

Appels à l’action et à la fermeté

Dans un pays habituellement réputé pour sa tolérance et sa sécurité, le choc de ce drame a suscité des réactions politiques virulentes. Jimmie Åkesson, chef du parti anti-immigration Démocrates de Suède, a appelé à une « guerre totale » contre les membres des gangs criminels, soulignant l’urgence d’une réponse ferme face à cette menace persistante.

Le portrait d’une victime

La victime, identifiée comme étant Mikael, âgé de 39 ans, était un homme profondément attaché à la justice et à la paix. Sa sœur, s’exprimant anonymement dans les médias, a souligné sa sensibilité et son aversion pour la violence, révélant ainsi la tragique ironie de sa mort. Mikael a payé de sa vie son refus de tolérer l’injustice qui gangrène son pays.

Un appel à des mesures drastiques

Ce tragique événement survient au lendemain de l’adoption par le Parlement suédois d’une loi autorisant la police à établir des zones de fouille sans suspicion de crime, une mesure controversée visant à endiguer la violence des gangs. Cette décision reflète l’urgence d’une action décisive pour restaurer la sécurité et la tranquillité dans les quartiers suédois désormais ensanglantés par les fusillades.

##père de famille##

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer

CSAF
Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION